• A mon père disparu le 9 juin 1984

    Mais quel est ce monde étrange ? Qui est cet homme qui me serre dans ses bras en me souriant ? Je ne connais pas cet étranger qui me parle et me sourit et qui sourit à la vie. C’est étrange cette sensation de se sentir embrasser.... Mais qui est t’il ? Pourquoi me met t’il dans ce lit de verre ? Tout est blanc autour de moi, je ne vois pratiquement pas, j’aperçois. Mais quel est ce monde étrange ? Il me parle encore, il est heureux. Il me dit que je suis belle, qu’il sera toujours la pour me protéger, pour m’aimer, pour soigner mes blessures au coeur. Mais quel est ce monde étrange ?
    Pendant presque 16 ans j’ai appris à découvrir ce monde étrange qui était si merveilleux. Tu as été la pour mes joies et soigné mes peines par tes paroles, par tes sourires, tes grimaces. Tu as à partir de mes 6 ans été autant mère et père à la fois car maman était partie rejoindre les étoiles. Tu as été un homme bon et courageux durant toute ta vie. Tu méritais mieux. Tu étais si merveilleux. Et dans la nuit du 9 juin 1984 la grande faucheuse est venue et tu es parti.....
    Je ne me remettrais jamais de ta disparition toi un homme si courageux d’avoir élévé seul 5 enfants et moi j’étais la benjamine, la petite gamine qui a du apprendre la vie seule en marchand sur tes pas fantômes .........
    Mais quel est ce monde étrange ou tu es parti ? Je te pleures encore au jour d’hui toi l’homme de ma vie, toi qui m’as presque tout apprit.
    Quand je viendrais te rejoindre dans ton monde étrange à nouveau je revivrais une belle aventure comme celle que tu m’as faite découvrir dans le premier monde. On sera heureux.

    Je t’aime papa....

    A mon père disparu le 9 juin 1984

    Mon père et ma mère à qui je dois la vie......

    A mon père disparu le 9 juin 1984

     


  • Commentaires

    1
    pinson
    Samedi 12 Mai à 19:40

    tout simplement merveillieux j'ai perdu mon papa a 9 ans toute une vie avec ce manque ,j'ai aussi èlevèe mes 3 enfants seule ma fille ainèe qui ètait proche de moi DCD en 2001,l'autre a abandonnèe ses 2 enfants dont je me suis occupèe elle a couper les ponts, il me reste mon fils qui a jamais le temps oui je serais contente de rejoindre le paradis blanc mon papa m'attend merci de ce merveillieux texte 

     

    2
    pinson
    Samedi 12 Mai à 19:42

    j'ai du mal a envoyer 

    3
    Samedi 12 Mai à 20:19

    Coucou pinson,

    merci pour ton compliment.

    Tu n'as pas eu la vie facile, tu es méritante.

    Je t'en félicite. 

    Courage à toi.

    Bisous.

    4
    boet77
    Dimanche 13 Mai à 17:36

    Bonjour Carole,
    Un bel hommage et un beau texte
    Patrick

    5
    Lundi 14 Mai à 01:04

    Bonjour boet,

    bienvenu chez moi.

    Merci pour ce gentil compliment.

    Amitiés.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :